SYSTÈME D’INFORMATION GÉOGRAPHIQUE SUR LA SANTÉ ET L’ENVIRONNEMENT

Jean-François EMARD Ph.D.

Centre de recherche
Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)
Montréal (Québec), Canada

Résumé par

Cliquer ici pour obtenir L'article complet

La très grande majorité des données que l’on manipule possèdent une composante géographique. Les replacer dans leur contexte, leur territoire, c’est leur donner leur pleine dimension et les valoriser. Un système d’information géographique (SIG) représente une telle base de données; ces données sont relationnelles via leur dimension géographique.

En milieu hospitalier, le SIG peut être utilisé pour programmer l'évolution des ressources de santé en relation avec la distribution et la fréquence des maladies; il constitue ainsi un outil d’aide à la planification. Le SIG peut en outre servir comme outil de modélisation de risques environnementaux pour la santé des populations. L’utilisation d’un SIG dans le domaine de la santé est en émergence aux états-Unis; ailleurs, les travaux ne font que débuter.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2000