DOMAINE DE LA SANTÉ, À TRAVERS LE MONDE

L'EXEMPLE DE LA CONTRIBUTION DES FEMMES AU DÉVELOPPEMENT EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Huguette MAUSS Directrice de la DDASS des Vosges

Odile DUFRICHE Médecin inspecteur DDASS du Haut-Rhin

Et la collaboration de : Aïssatou SENE-TOURE responsable de l’action sanitaire et sociale de la ville de Dakar

Mohamadou Lamine CISSE Secrétaire exécutif pour l’Afrique d’ENVARTS –ONG-

 

Résumé par Marie-Claire Ruiz

Cliquer ici pour obtenir L'article complet

Cet article fait le bilan des efforts entrepris en matière de santé et d 'éducation en faveur des femmes dans le cadre de l’assemblée générale de l'ONU sur les femmes, intitulée « femmes 2000, égalité entre les sexes, développement et paix pour le XXI ème siècle » 5 ans après la conférence de Pékin.

De lents progrès sont notés, mais la situation reste particulièrement grave en Afrique.

Odile DUFRICHE,retrace la place essentielle des femmes africaines dans la vie associative et le rôle important qu'elles peuvent jouer dans les projets de développement local dans le domaine économique et social tout en soulignant les nombreux obstacles qui subsistent:

« La santé des femmes en Afrique est trop souvent tributaire du pouvoir et du bon vouloir

de l’homme, le code de la famille rend la femme dépendante de l’homme, d’abord de son

père, puis de son mari, en enfin si elle devient veuve, de ses fils… »

« La difficulté pour les promoteurs de projets, ce n’est pas d’obtenir l’adhésion des femmes, c’est comment arriver à les joindre, à les rassembler, car les femmes en milieu rural travaillent près de 15 heures par jour (ramassage du bois, travaux des champs, cuisine…). Elles n’ont pas le temps d’écouter la radio, ni de participer aux cours d’alphabétisation organisés pour elles. »




Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2000