LES POSTERS SCIENTIFIQUES

Recommandations aux auteurs



Le poster est un outil de transmission du savoir, c’est une réflexion racontée visuellement : la lisibilité du poster est donc essentielle.

La lisibilité du poster doit être générale : un poster doit pouvoir être compris par un large éventail de personnes. A cet égard, un niveau de référence indicatif est le niveau BAC ou équivalent.

Un poster ne peut donc pas se réduire à une feuille d’article semée de quelques cartes et tirée en format A0.


Trois éléments importants de la composition d’un poster :

  1. Les images : photos, graphiques, croquis (clarté, simplicité, lisibilité)

  2. La présentation générale, cad la composition du poster (comment circule-t-on dans le poster ?)

  3. La manière dont le thème est traité : le contenu du poster, sa dimension scientifique.



Le poster doit être le résultat d’une réflexion approfondie.

Il doit formuler une thèse claire et comprendre une démonstration.


Les images

Elles peuvent être collectées (photos, cartes, etc.) ou fabriquées.

Les images doivent être des contributions contribution antérieures au texte et constituent un document à part entière, sur lequel se fonde le texte.


Le texte

Il doit être clair et direct, avec un vocabulaire compréhensible par tous (bannir le jargon).

Le texte doit économiser les mots : préférer les phrases courtes et directes, voire les phrases nominales (notamment pour les titres). C’est en général le début de la phrase qui est retenu par les lecteurs du poster.



La mise en scène du poster

(Conduite de la démonstration et gestion de l’espace du poster).

Il faut proposer une articulation entre les documents, c’est-à-dire qu’une logique visuelle correspond à la logique mentale qui est celle de la démonstration.

Il faut donc organiser le parcours du regard du spectateur (qui regarde d’abord spontanément en haut à gauche – du moins le spectateur occidental). Si le départ du poster n’est pas en haut à gauche, il faut bien mettre en évidence le point de départ par une couleur ou un graphisme adéquats.


La composition du poster et l’esthétique

Attention aux éléments suivants :

Toujours, il faut justifier ses choix en fonction d’une logique liée à la démonstration (contenu scientifique) du poster.


A titre indicatif, sachez que les normes CNRS pour les posters donnent comme longueur de référence 1500 signes par poster, et une orientation verticale de l’ensemble. Le poster doit pouvoir être lu à 2m50.