LA CAFÉOLOGIE, NOUVELLE CULTURE STIMULANTE POUR PEUPLER LES RÊVES GÉOGRAPHIQUES

Gloria MONTÉNÉGRO CHIROUZE

Présidente de Connaissance du Café
Association loi 1901

Dans le cadre du 12ème Festival International de Géographie à Saint-Dié des-Vosges

Le lien entre un produit agro-alimentaire et son terroir est vital pour l’appréciation de son goût. La terre marque ses fruits de telle façon que si l’on dégage les molécules de leur arôme par un test organoleptique, L’on retrouve toujours les caractéristiques de la terre qui les a produits. Nous pouvons parler alors de traçabilité du thé, du whisky, du vin, du café. Ce qui est identité pour les hommes est traçabilité pour le monde végétal. L’arôme est le cordon ombilical entre la terre et son fruit. Les arômes ouvrent pour l’homme une porte aux plaisirs. Nous cherchons actuellement à subtiliser notre goût, mieux identifier la traçabilité de produits que nous consommons, les particulariser, pouvoir nous exprimer dans des nouveaux registres, ceux du palais, de parfums, du goût.

Ce qui est évident pour le vin qui est produit à quelques mètres de l’endroit où il sera mis en bouteilles, s’avère très difficile pour le café car si bien la ceinture tropicale est à l’origine de la production de six millions de tonnes de café par an, la latitude de la tasse en est situé plus au Nord (les pays producteurs boivent seulement les restes du tri de cafés pour l’exportation). Dix pour cent de cette production est constitués de cafés de grande qualité, 600 000 tonnes de produits à vocation aromatique. Les meilleurs cafés poussent sur les flancs de volcans, à plus de mille mètres d’altitude, sous les graviléas, véritables « percolateurs » de lumière tropicale.. La cueillette de fruits couleur pourpre se fait obligatoirement à la main. La méthode d’extraction du grain de sa cosse est par voie humide, et le séchage de grains vert jade doit se faire au soleil. Ce cahier de charges de cafés fins exige un savoir-faire et entraîne un coût élevé de production. Un tel produit mérite d’être payé à son juste prix, et dégusté comme un grand cru.

C’est avec cette matière noble, d’un côté, et un public exigeant de l’autre que nous avons entrepris la création de « Connaissance du Café » association loi 1901 dont l’unique objet social est le développement de la « Caféologie ». Nous croyons que la France réunit les outils pour être le siège de cette nouvelle discipline parce que :

1.Le concept des appellations d’origine contrôlée combine des critères d’origine avec ceux de la qualité de la production.

2. L’existence de l’œnologie, vieille de trente ans à porté déjà ses fruits.

3. La place accordée à la gastronomie et toutes les activités, évènements et littérature qui la promeuvent. Le café est la dernière saveur qui nous reste dans la bouche. On pourrait imaginer que « la carte de cafés » soit une condition sine qua non pour octroyer une étoile à un restaurant.

4. Le café est la boisson officielle de l’entreprise en France comme ailleurs, associé à l’efficacité au travail. Toutes des bonnes raisons pour faire avancer la recherche qui puisse permette de fabriquer des « sommeliers des petits noirs ».

95 rue Jouffroy d’Abbans 75017 Paris

Tel : 00 33(1) 47 66 30 08 Fax : 00 33 (1)44 40 25 12

E mail : gloriamontenegro@wanadoo.fr GSM :06 74 82 18 86

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2001