LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE :
MODÈLE CATHOLIQUE OU MODÈLE PROTESTANT ?

Jean-Claude BOYER

Université Paris 8

Résumé par Marie-Claire Ruiz

Cliquer ici pour obtenir l'article complet

MOTS CLÉS :
catholiques, protestants, modèle politique éconmique et social, séparation de l'église et de l'état, démocratie chrétienne, supranationalité, liberté individuelle, libéralisme politique et économique, construction européenne, principe de subsidiarité, liberté religieuse, sécularisation

RÉSUMÉ :
L'exposé débute par une description rapide des modèles poilitiques, éconmiques et sociaux se rattachant aux deux grandes religions chrétiennes dominantes dans l'Union européenne. ces deux modèles sont en confrontation dans la construction de l'Union:"On serait finalement tenté d'opposer deux conceptions de la construction européenne : l'une appuyée sur la liberté économique, la souveraineté des états et les droits de la personne, l'autre ouverte à la supranationalité (fédéralisme), soucieuse de la sauvegarde des "valeurs" traditionnelles, de la famille et de la justice sociale."D'où les difficultés dans les choix;"Cela contribue à expliquer la difficulté de l'Union européenne à faire des choix et sa tendance à s'en tenir au plus petit dénominateur commun. Ses compétences ne concernent pas la plupart des domaines sensibles sur le plan religieux : ni les relations entre les états et les religions, ni les systèmes judiciaires, éducatifs ou de protection sociale; tout au plus l'Union européenne joue-t-elle un rôle de complément aux politiques des états, par exemple en matière d'éducation, de santé et de culture. Mais le traité de Maastricht (1992) rappelle que cela exclut "toute harmonisation des dispositions législatives et réglementaires".

 

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2002