RELIGIONS ET IDENTITÉ NATIONALE EN ÉTHIOPIE

Alain GASCON

Maître de conférences de géographie, IUFM de Créteil
Centre d'études Africaines (CNRS/ÉHÉSS) Paris
Chargé de cours (civilisation) à l'INALCO Paris

Résumé par Marie-Claire Ruiz

Cliquer ici pour obtenir l'article complet

MOTS CLÉS :
hautes terres, église othodoxe, isolat ethnique, étagement, réforme agraire

RÉSUMÉ :
Cette conférence explique l'organisation territoriale de l'Ethiopie en fonction de la religion et de la langue: "à partir du XVI éme siècle l'étagement entre hautes terres chrétiennes et basses terres musulmanes était en place comme le double contraste entre le foyer chrétien du Nord et le Sud païen en cours d'islamisation, d'une part et entre le foyer musulman du Harär, à l'Est, d'autre part. Cette répartition spatiale renvoie à une histoire qui atteint une dimension de mythe fondateur.Le mythe salomonien : l'éthiopie, un Peuple élu sur une Terre Sainte".
Elle fournit les repères essentiels pour comprendre l'histoire récente de cette partie de l'Afrique

 

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2002