LES PAYS-BAS FACE À LA MENACE DES GRANDS FLEUVES

Jean-Claude BOYER

Géographe, Université de Paris VIII

Résumé

Cliquez ici pour obtenir l'article complet

La vulnérabilité historique des Pays-Bas aux inondations est bien connue, mais on l'attribue surtout à la menace de la mer. Or celle-ci a été fortement réduite par les travaux du Plan Delta, achevés en 1986. Si les Pays-Bas ont encore connu d'importantes inondations dans les années quatre-vingt-dix – près de 250 000 personnes ont été évacuées en janvier 1995 - , c'est lors des crues des grands fleuves (Meuse et différents bras du Rhin), contre lesquelles ils ne sont qu'imparfaitement protégés, malgré les importants travaux de régulation entrepris depuis le XIXe siècle. Ces fleuves coulent en effet au-dessus du niveau des terres environnantes. La consolidation des digues, parfois vétustes, avait été retardée pour des motifs budgétaires et en raison des réticences des écologistes, hostiles au "bétonnage" des fleuves et qui auraient préféré un contrôle plus sévère des constructions en zone inondable.

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2003