Michel CAMDESSUS

Ancien Directeur Général du FMI
Gouverneur Honoraire de la Banque de France
Président du 14e Festival

Plus d'une personne sur trois, dans le monde, souffre dans sa vie et dans sa dignité du problème de l'eau. Réparer cette injustice est possible, l'argent n'est pas le coeur du problème. Le coeur du problème est ailleurs : il faut, à la fois, inverser la gouvernance et l'architecture financière mondiale. Inverser la gouvernance c'est essentiellement décentraliser les décisions et me soit entendue lorsque les décisions sont prises. Inverser les financements, c'est s'assurer que l'argent n'aille pas croupir dans les fonds mondiaux lointains, mais soit acheminé jusqu'aux villages où le problème se pose vraiment. Cette inversion est techniquement réalisable mais elle requiert une formidable mobilisation de l'opinion publique mondiale. Il faut que partout, à l'exemple de ce que Christian Pierret et le Festival International de Géographie font à Saint Dié des Vosges, tous nos concitoyens soient aidés à "penser monde, agir local" ce qui est la meilleure devise de l'univers de la mondialisation.

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2003