L'EAU ET LA VILLE EN AFRIQUE

Laboratoire Population Environnement (UMR D 151)

Université de Provence IRD et IREMAM

Coordinatrice : Elisabeth Dorier-Apprili

jltgeo@up.univ-mrs.fr

La question de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement sont les domaines les plus vitaux où se pose la question de l'équité sociale et spatiale des services urbains de base dans les villes des PVD. La pression des grands bailleurs de fonds, notamment la Banque mondiale, entraîne partout une évolution vers la décentralisation, la gouvernance et la délégation des services urbains à des opérateurs privés, faisant émerger des dynamiques nouvelles. L'accès à l'eau potable et l'assainissement du milieu peut-il être considéré comme un droit au "développement durable" et à l'équité sociale? Le problème est de trouver un compromis entre compétitivité et solidarité pour atténuer les trop fortes disparités entre quartiers et communes riches ou quartiers et municipalités pauvres où dominent encore des solutions individuelles. A travers le cas de Tanger-TÉtouan (Maroc), d'El Oued (Algérie), de Mopti (Mali) et de Cotonou (Bénin), le stand présente les différentes modalités de gestion de l'eau urbaine qui ont été trouvées selon les villes, les Etats, les cultures politiques et les rapports de forces locaux.

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2003