LES ZONES HUMIDES DE LA LOIRE, DES ESPACES
LONGTEMPS IGNORÉS, SOUVENT MALTRAITÉS
ET MAINTENANT PROTÉGÉS

Laboratoire de Géographie Physique et Université Paris 8 - UMR 8591

Coordinatrice : Emmanuèle Gautier

Les zones humides constituent par excellence des milieux d'interface entre domaines aquatique et terrestre, mais aussi entre nature et société. Elles constituent aussi des espaces remarquablement diversifiés : marais, mangroves, zones inondables des fleuves... Après avoir asséché, dégradé les zones humides, on a récemment reconnu leur rôle essentiel pour la protection de la ressource en eau (rétention des crues, soutien des étiages, épuration des eaux), et comme pôles majeurs de biodiversité. La recherche d'un développement durable, en vue d'une gestion optimale du risque d'inondation ou de pénurie d'eau, mais aussi d'une revalorisation, voire une restauration des qualités patrimoniales amènent les scientifiques et les gestionnaires à y porter une attention croissante. En s'appuyant sur l'exemple de la Loire, cette exposition analyse le fonctionnement "naturel" et social de ces milieux, grâce à une approche pluridisciplinaire où se combinent sciences de l'homme et sciences de la nature.

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2003