LA QUESTION HYDRAULIQUE EN ESPAGNE :
CONCURRENCES ET CONFLITS À PROPOS
DES USAGES DE L'EAU

André HUMBERT

Université Nancy 2

Résumé par l'auteur

Version courte Version complète

Les problèmes chaque jour plus aigus que posent les concurrences autour de l'eau ne sont pas spécifiques à l'Espagne mais ce pays est une excellente illustration de ce qui se passe dans de nombreuses régions de la planète où les ressources en eau donnent d'inquiétants signes d'épuisement. Les problèmes que connaît l'Espagne ne trouvent pas seulement leur origine dans le caractère méditerranéen de la Péninsule mais aussi, et surtout, dans une demande croissante provoquée par un modèle de développement où performances et concurrences ont exacerbé les prélèvements au-delà des possibilités de renouvellement des réserves hydriques disponibles.

Mais le cas de l'Espagne est aussi particulièrement intéressant parce que la question hydraulique est devenue plus complexe depuis que le pays doit, en permanence, trouver un équilibre politique entre un pouvoir central responsable d'un aménagement global du territoire et des régions autonomes jalouses de leurs ressources.

Il serait faux cependant de croire que la question hydraulique ne concerne que les niveaux territoriaux supérieurs ; elle se pose à tous les niveaux d'organisation, sur les mêmes terroirs ou entre l'amont et l'aval d'un petit bassin fluvial ; elle oblige aussi localement à des choix entre des usages ne nature très différente, à moins que l'eau par sa valeur économique ne devienne simplement un facteur déterminant de choix économiques.

Haut de la page 

Retour au menu général

 Actes 2003