L'ESPACE ET LE TEMPS GÉOCULINAIRES

Christian BOUDAN

Chercheur en communication, culinologue

Résumé Cliquez ici pour obtenir l'article complet

La dynamique des relations entre les grandes cultures culinaires du monde est une réalité historique qui semble pouvoir être associée aux zones géographiques d'origine des plantes alimentaires cultivées, du moins jusqu'au XIX° siècle. Mais le jeu des espaces d'expansion et des barrières naturelles, celui des progrès différenciés de la technologie et des rapports de puissance économique et politiques ont fait que certains centres ont massivement diffusé des modèles culinaires - comme la Chine et le Moyen-Orient - alors que d'autres ne sont jamais sortis de leur cadre régional - comme l'Afrique sub-saharienne, la Mésoamérique et la zone andine. Dans cette optique, le centre d'expansion sud-européen n'est qu'un déplacement tardif du centre moyen-oriental. Le développement de l'industrie alimentaire change évidemment la donne de ce paradigme, sans pour autant savoir si le modèle auquel il tend, c'est-à-dire l'universalisation du prêt-à-manger, annonce un nouveau temps alimentaire qui viendrait clore le temps des cuisines.

Haut de la page

Retour au menu général

Actes 2004