« NOURRIR LES HOMMES, UN ENJEU MONDIAL »

Conférence Pédagogique

Jean-Paul CHARVET

Professeur à l'Université de Paris X - Nanterre

Résumé

Cliquer ici pour obtenir l'article complet

Les cours "mondiaux" qui se forment sur les principaux marchés à terme (Chicago, New-York, Londres) se caractérisent à la fois par une volatilité marquée sur le court terme et une nette tendance à la baisse en valeur de pouvoir d'achat sur le moyen et le long terme. Dans ce contexte jusqu'où convient-il de faire confiance à "la main invisible des marchés" et ne peut-on pas envisager parallèlement des échanges qui s'effectueraient "la main dans la main"?

 

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2004