L'ÉLEVAGE INDUSTRIEL :
PROGRÈS TECHNICO-ÉCONOMIQUES,
DANGERS SANITAIRES ET ENVIRONNEMENTAUX

Jean-Paul DIRY

Géographe, Université de Clermont-Ferrand

Résumé

 

Dans les années 1990, à l'échelle mondiale, la production de viande de volaille dépasse celle de viande de boeuf . Les progrès de l'aviculture sont continus depuis un demi siècle. Pourquoi ce bond en avant ? La volaille se prête particulièrement à une approche scientifique de l'élevage et les Etats-Unis ont assuré la promotion d'un modèle technique fondé sur l'industrialisation d'ateliers hors-sol caractérisés par des rendements considérables et une productivité du travail exceptionnelle. Il en résulte que la calorie volaille est aujourd'hui la moins chère des calories animales. Cependant, le succès économique n'est pas sans ombre. La réussite du modèle passe par une concentration géographique d'ateliers de plus en plus vastes, d'où des risques sanitaires accentués par une sélection fragilisant les animaux. Par ailleurs, les performances techniques sont obtenues par utilisation d'antibiotiques comme facteurs de croissance, ce qui n'est pas sans danger pour la santé des consommateurs. Enfin, les tonnages considérables de déjection posent des problèmes environnementaux.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2004