Le Salon de la géomatique :
l'information géographique prend de l'ampleur

Olivier Caruso

 


Les évolutions récentes de l’information géographique conduisent les enseignants à réfléchir sur l’usage de ce type de technologie.

La lecture de la Terre, fondement même de notre discipline, se fait de plus en plus fine, de plus en plus complexe. On croise désormais des données multiples avec des images précises (satellites, photos aériennes), historisées (chronologie, précédents géographiques).

A l’initiative du développement de ces technologies, les militaires ont développé des outils informatiques de localisation cartographique et d’aide à la décision stratégique comme le GPS. Ces outils ont ensuite été récupérés pour épauler les décideurs politiques et économiques (aménagement du territoire, environnement et développement durable).

Parallèlement à ces usages de l’information géographique, les données utilisables ont été intégrées à notre discipline pour mettre en évidence des phénomènes géographiques et développer des outils géographiques.

L’information géographique, si elle est insérée dans nos pratiques pédagogiques, présente des avantages indéniables :


L’utilisation de l’information géographique dans nos classes n’est pas non plus sans poser quelques problèmes :