« Les réseaux des villes,
acteurs transfrontaliers :
Sar Lor Lux »

Éric Auburtin

Géographe Institut Français de Géopolitique, Paris 8

Résumé

Cliquer ici pour obtenir l'article complet

La coopération transfrontalière qui se noue depuis plus de 30 ans dans l'espace Sar-Lor-Lux privilégie de nouveaux modes de relation qui ne se limitent pas seulement à des relations entre Etats mais associe de plus en plus différents partenaires régionaux à l'échelle interrégionale. Les réseaux des villes transfrontaliers sont ainsi le moyen de pallier l'absence d'une véritable métropole multifonctionnelle de niveau européen dans l'espace Sar-Lor-Lux.

La construction d'un réseau de villes transfrontalier comme dans le cas du Quattropôle qui relie depuis 2000 Metz, Luxembourg, Trèves, Sarrebrück permet aussi à ces différentes villes d'échapper à leur vocation de « ville-frontière » et de gagner une dimension européenne qu'aucune ne pourrait occuper seule.

En même temps, ce réseau de villes entre directement en concurrence avec la constitution depuis 2002 d'un réseau de villes du « sillon lorrain » qui relie Thionville, Metz, Nancy et Epinal, qui entend promouvoir et renforcer l'existence d'un grand axe européen de transport ouvert sur l'axe rhodonien mais permet surtout à Nancy de se positionner dans un environnement européen qui autrement lui échappe.

A l'occasion de cette conférence, il sera possible de montrer que ces rapprochements ne se font pas sans difficultés, ni rivalités ou concurrences car ils renvoient autant à la pratique des acteurs qu'à leurs stratégies de pouvoirs à un niveau local ou interrégional.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2005