Régionalismes et nationalismes à l'épreuve des réseaux mondiaux : où en sont les liens nationaux ?

Guy Baudelle

Yves Guermond

Géographes, université de Rouen

Compte rendu : Brigitte Chevallier

IUFM Paris - FC

Compte-rendu

* Guy Baudelle et Yves Guermond proposent une définition très complète de l'Etat Nation et lancent la réflexion en se demandant ce qu'il reste des pouvoirs politiques nationaux pris entre réseaux de la mondialisation et régionalismes.

* Après avoir également proposé une définition de « l'identité territoriale », ils soumettent à l'auditoire une autre interrogation : Quels sont les liens visibles et invisibles qui font la cohésion de l'État-Nation ?

Le débat avec la salle soulève plusieurs pistes et notamment celle de l'adhésion à des valeurs sur lesquelles repose la reconnaissance de l'Etat Nation.

Pistes pédagogiques

* Cette réflexion peut aider à mettre en œuvre les programmes de toutes les classes de second cycle en ECJS.

* En classe de Seconde , elle sous-tend l'étude des «  aspirations libérales et nationales en Europe jusqu'aux révolutions de 1848 » en histoire et de « Plus de 6 milliards d'hommes sur la Terre : une division entre États, mais des enjeux transnationaux » en géographie.

* En Première STL, STI, SMS, elle peut être menée dans «  La démocratie de 1848 à nos jours ».

* En Première générale et technologique, dans le cadre de l'étude de la Seconde Guerre mondiale, cette réflexion peut servir de base à l'étude de l'opposition entre les réseaux de résistance et l'État français.

* En Première d'enseignement général, on pourra l'utiliser pour « lEurope des États » en géographie.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2005