Ouverture de la 16ème édition du FIG de Saint-Dié-des-Vosges

Intervention de Jean-Pierre Moinaux

Vice-Président du Conseil Régional de Lorraine

Au nom de Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, je souhaite plein succès au FIG, succès que vous savez provoquer, Monsieur le Ministre
depuis 15 ans, et que nous sommes heureux de partager avec vous encore cette année.
Ce n'est pas un hasard si le Conseil Régional de Lorraine soutient le Festival International de Géographie de SaintDié-des-Vosges, et cela à plus d'un titre. Le Président Masseret, en assignant à la Région l'objectif de faire entrer la Lorraine dans la société de la connaissance et de l'innovation, trouve ici un écho formidable : un carrefour de talents venus d'horizons différents pour ouvrir de nouvelles voies, La Lorraine, au croisement des routes de migrations, région transfrontalière, terre d'échanges de langues et de cultures se reconnaît dans ces rencontres internationales, lieux de confrontations intellectuelles de découvertes artistiques ou de plaisirs gastronomiques. L'Italie symbolise à elle seule toutes ces qualités, L'Italie au coeur de la Méditerranée, marc nostrum, trait d'union entre tant de peuples à l'histoire commune. Il est vrai que le terme « réseau » vient du mot latin « rete, retis, filet ou tissu à mailles très larges, Notre région vaut aussi par ce souci de maillage, d'arborescence de part et d'autre du sillon lorrain, volonté d'aménagement du territoire pour renforcer l'égalité des chances, Réseaux de villes, de pays, d'associations, réseaux de projets et de synergies.
Depuis Philippidès le célèbre coureur de Marathon à Athènes jusqu'à nos satellites et nos navettes spatiales, les hommes n'ont jamais cessé de tisser des réseaux, de créer des liens, de rejoindre des lieux.
Thésée déroulant le fil d'Ariane jusqu'au Minotaure et déjouant les pièges du labyrinthe, Jason conduisant les Argonautes sur des terres inconnues pour en ramener la Toison d'Or, Armstrong premier homme à poser le pied sur la Lune, révèlent à eux seuls la capacité humaine à relever des défis extraordinaires : là-bas, bravant les tabous, ils ont ouvert de nouvelles routes, tels les pionniers de l'aéropostale, ils ont fait reculer l'horizon : expéditions et grandes découvertes, pèlerinages ou croisades, tours du monde ou mises en orbite, les itinéraires s'échafaudent et s'entrelacent.
Il aura suffi de voler le feu aux dieux et de dépasser les Colonnes d'Hercule pour défricher de nouveaux espaces : petits poucets rêveurs ou chat chaussant les bottes de sept lieues, la gente humaine cisèle sa trace : des chaînes de l'Himalaya aux profondeurs du Grand Bleu, le conquérant déploie son énergie.
S'inscrit aussi un nouveau langage sur la terre, celui des feux, des signaux, des totems, des sémaphores, des ultra-sons. Menhirs, temples, pyramides ou statues de l'île de Pâques témoignent quelque part du passage des hommes, mais surtout de leurs grandes interrogations.
Là-haut, où se répondent planètes et univers, il y a plus de chance, me disait Hubert Curien, qu'il y ait de la vie que le contraire. Liens invisibles de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, nanoréseaux, liens de l'humanité aussi : ponts, oasis, refuges, arbres à palabres, relais, agoras, forums, lieux de passage ou de méditation, nids d'amour ou caravansérails, c'est bien là que bruissent les messages par myriades,
C'est là aussi que palpite le réseau de la vie, du corps humain, synapses et veines de l'écorché. Là que s'entrecroisent des réseaux d'idées et d'influences.
De même ici c'est la Région Lorraine qui tisse sa toile, sillon vertébral, noeuds de réseaux intermodaux connexions et interconnexions autour du TGV Est Européen, services publics, réseaux d'entreprises et de chercheurs, clusters, bassins de vie, d'emploi
d'éducation de santé... réseau Lothaire à haut débit, terre de brassage et de commerce.
Bref, réseaux humains pour le meilleur et pour le pire, pour la guerre ou pour la paix, réseaux d'excellence ou d'exclusion, réseaux de terroristes, ou réseaux d'écoute et de solidarité, Nord-Sud, Est-Ouest, réseaux du coeur et de fraternité.
Festival de Géographie, le monde en réseaux, lieux visibles, liens invisibles, vive la 16È` édition du FIG à Saint-Diédes Vosges.

Haut de la page

Retour au menu général

Actes 2005