"Les réseaux de surveillance de la santé des forêts"

Louis-Michel Nageleisen

Département de la Santé des Forêts

Résumé

Au début des années 1980, les inquiétudes sur l'avenir des forêts, liées essentiellement aux interrogations sur l'impact des pluies acides sur l'écosystème forestier, ont permis l'émergence d'un dispositif très complet de surveillance de la santé des forêts reposant sur trois réseaux. Tout d'abord, particularité française, un réseau d'hommes, forestiers de tous horizons, se spécialisant dans le diagnostic-conseil assure le suivi des principaux parasites des forêts. Ensuite, un réseau systématique de placettes permanentes dédié à l'observation symptomatologique couvre tout le continent européen (35 pays participent à ce réseau). Enfin, un réseau non systématique de placettes d'observations et de recherches intensives, également à distribution européenne, aide à mieux comprendre les évolutions en cours de l'écosystème forestier. Ces trois réseaux complémentaires alimentent par voie télématique des bases de données analysées à l'échelle nationale par le département de la santé des forêts (DSF) et la recherche. Le DSF anime ces réseaux et fournit aux acteurs du monde forestiers les indicateurs d'état sur la santé des forêts nécessaires à une gestion durable de la forêt.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2005