Trajectoires et réseaux, du neuf dans le métro ?

Yves Roynard

RATP, cellule géomatique

Résumé

La RATP, exploite un quadruple réseau de transport en commun, l'un des plus dense au monde. Bus, métro, tramway et RER déplacent quotidiennement plusieurs millions de voyageurs et drainent ainsi un espace de quelques milliers de Km². Cette double composante spatiale (réseau et géographique) est à l'origine de réalisations originales outillées par la géomatique.

Après un survol sélectif de projets concernés par cette problématique, nous nous focaliserons sur une recherche en cours dans le domaine de la géo-optimisation à une échelle encore peu investie par les géographes. Dans le but d'optimiser la localisation des équipements de commerces et de services dans ses espaces publics, la RATP soutient un travail de thèse en géographie basé sur une approche méthodologique qui sera détaillée lors de cette conférence.

En deux mots, une première partie présentera le contexte, (espaces de circulation, et bases de données sur le trafic), une seconde partie exposera les diverses méthodes de cartographie des flux testées à la RATP et enfin une troisième partie présentera la méthode retenue basée sur une simulation Monte-Carlo.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2005