France radiale contre France transversale :

quels réseaux pour quelles hiérarchies ?

Michel Vrac

Géographe, IUFM de Franche-Comté

Résumé

Diaporama

En France, certaines lignes sont appelées transversales car elles coupent en travers les lignes radiales partant en étoile de Paris. L’importance secondaire des transversales a été une constante de l’exploitation centralisée du réseau ferré français. Le TGV a marginalisé ces lignes, entraînant le désengagement de la SNCF et le désintérêt de l'Etat. Cependant, le rôle croissant des acteurs régionaux et européens modifie cette évolution. D’ailleurs, certains axes majeurs européens reliant façade maritime et arrière-pays sont des transversales qui avaient déjà été évoquées par d’anciens projets, fondés sur une vision européenne du réseau national. Le devenir de ces lignes est aussi lié à la régionalisation des transports qui favorise la formation de réseaux en étoile autour des métropoles régionales. La hiérarchie de ces systèmes radiaux régionaux, voire interrégionaux, se superpose au réseau national centralisé, selon une autre conception du rapport réseau-territoire.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2005