LA GUYANE, UNE TERRE D'EUROPE EN AMÉRIQUE DU SUD

Stéphane GRANGER

Doctorant à l'IHEAL, Paris III

Résumé

Cliquer ici pour obtenir l'article complet

Dernier territoire non souverain de l'Amérique du sud, la Guyane a des liens privilégiés avec la France hexagonale et l'Union européenne dont elle est partie intégrante au détriment de son environnement régional.

Mais du fait de l'importance des migrations frontalières et d'une certaine quête identitaire, elle redécouvre ses voisins en prenant conscience de nécessaires solidarités, à l'exemple de la coopération transfrontalière avec le Brésil qui fête cette année ses dix ans.

En même temps, ostracisée autrefois par le reste du continent comme vestige du colonialisme européen, c'est désormais comme région européenne que son partenariat est recherché. Ce qui lui permettra peut-être de profiter d'une intéressante situation d'interface entre Amérique du sud, Caraïbes et Europe.

Haut de la page 

Retour au Menu général

 Actes 2006