L'ENVERS ET LE POURQUOI DES BRIMBELLES ?

Jean-Michel Jeudy

Auteur

. Article complet

POURQUOI UN LIVRE ?

Depuis l'école primaire de Portieux où j'ai appris à lire avec Madame Irène Donati, mon institutrice, celle qui sentait bon le savon et qui arborait sous son nez un léger duvet, depuis les lettres et les mots me fascinent.

Tout commence sur un grand tableau noir par un b et un a : b,a : BA. Baba comme une invitation subliminale à la gourmandise.

De la lecture à l'écriture il n'y a qu'un pas que j'ai franchi, sans y penser, naturellement voire instinctivement.

Ecrire ou cuisiner dans ma tête ou dans mon cœur, c'est à peu près la même chose : mes mots sont les ingrédients de mon autre moi.

J'aurais pu tout aussi bien choisir la peinture comme moyen d'expression : sur une toile blanche, nappe à peindre, des formes-styles et les mots-couleurs.

Comme Jean-Louis Turlin rédacteur en chef de France-Amérique l'explique à ses lecteurs, si j'ai choisi l'école hôtelière plutôt que l'école de journalisme, c'est parce que je dois être encore plus gourmand que littéraire.

De toute façon faire un plat ou raconter une histoire, c'est similaire dans la construction et surtout dans le plaisir. Cependant les mots semblent moins éphémères que les mets. Les écrits eux restent…

Quand j'ai eu l'opportunité de faire quelques reportages et d'écrire quelques chroniques pendant cinq ans à France-Amérique (Figaro International) l'idée m'est venue de rassembler un jour mes écrits gourmands.

Et puis la vie, mon itinéraire et mes avatars ont fait le reste.

Après un voyage à la manière d'un Vishnu ou d'un Candide j'ai eu besoin de témoigner. Témoignages sur mes métiers, sur l'amitié, sur l'amour et l'impermanence des choses et des êtres. Pour Françoise et moi ce livre, c'est notre témoignage, notre descendance, notre héritier, notre enfant de papier.

POURQUOI CE TITRE ?

Les brimbelles sont appelées, ailleurs que dans mes Vosges, des myrtilles, des bleuets voire des bluets.

Mes brimbelles ce sont mes souvenirs, mes souvenirs grappillés ici et là-bas… Des souvenirs fragiles et délicats… qui laissent des taches aux doigts ou des bleus à l'âme.

QUELLE HISTOIRE ?

Mon histoire se résume dans la page de couverture. Parti d'un monde de cités ouvrières via les ors de l'Elysée, je me suis retrouvé avec fierté au service des grands, des riches et des fameux de ce monde.

J'ai gagné mes galons d'officier de bouche aux coups de feu des hôtels de luxe, des restaurants prestigieux et de la California Culinary Academy, académie culinaire à défaut d'être militaire.

Au contact des grands de ce monde j'ai été comme adoubé. C'est cette histoire de quarante ans dont vingt-cinq aux Etats-Unis que j'ai voulu raconter, une histoire en 16 chapitres qui relatent à travers les beaux métiers de l'hôtellerie et de la restauration les étapes importantes de mon itinéraire gourmand. Pour illustrer ce parcours picaresque notre éditeur a choisi une trentaine de photos. Quant à Françoise et moi nous avons voulu partager une vingtaine de recettes afin de titiller votre gourmandise.

POUR QUI ?

Comme le dit joliment Françoise de notre ouvrage : Jean-Michel en est le cœur et moi la respiration et à travers 192 pages et 277 grammes nous vous invitons à rencontrer des gens, des sourires et des tristesses, des réussites et des échecs. Nous voulons dire aux enfants, adolescents, parents et grands-parents qui se posent des questions : « Osez » !

Ne soyez pas tièdes il faut y croire… encore et encore. La vie est belle !

Les brimbelles sont un message d'amitié et d'espoir. Les brimbelles c'est le témoignage de mon amour du métier et une invitation à goûter à la passion et à l'aventure. C'est une incitation à prendre le large et à partir à la découverte d'autres gens, d'autres mets d'autres mots. Les brimbelles c'est s'asseoir à la table de l'Autre et rompre avec lui le pain… une invitation à la réflexion… un antidote à l'intolérance.

Haut de la page

Retour au menu général

Actes 2006