Les frontières, facteur de crise ou de paix ?
Michel Foucher
Professeur, ENS Ulm
Article complet
La question des frontières fait retour. Ou plus exactement l’on est obligé d’admettre qu’elle n’avait jamais perdu sa pertinence, soit sous des formes classiques avec la persistance des contentieux territoriaux (Proche Orient, Afrique, Asie du sud, Caucase et Europe balkanique) et la création de nouvelles frontières politiques, soit en raison même des phénomènes liés à la phase actuelle de la mondialisation, qui se marque par un mouvement généralisé de règlements frontaliers et, dans certains cas, par des pratiques de « barriérisation ». Enfin, les interrogations sur l’identité européenne se posent désormais également en termes de limites. La conférence présentera les éléments les plus actualisés de cette nouvelle « obsession des frontières ».
haut de page

ffs