LA CHINE, GÉOPOLITIQUE D’UNE PUISSANCE ASIATIQUE
Thierry Sanjuan
Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Article complet
Il a récemment publié l’Atlas de la Chine, les mutations accélérées aux éditions Autrement. Pour en savoir plus, voir www.geochina.fr.

Le retour de la Chine sur la scène internationale l’a amenée à résoudre ses litiges frontaliers, développer des liens économiques avec ses voisins et s’intégrer à des coopérations régionales. L’État-nation chinois n’a pas fait le deuil de sa prééminence impériale dans un premier temps. La crise asiatique le place comme l’un des piliers économiques de l’Asie, et les questions nord-coréenne et taïwanaise ou sa présence en Asie centrale et en Birmanie illustrent sa montée en puissance géopolitique dans la région. Toutefois, depuis le début des années 2000, la Chine développe également une stratégie mondiale inédite, qui ne se limite plus à ses intérêts traditionnels et change progressivement les équilibres mondiaux.


haut de page

ffs