Conflits de pouvoir dans les villes multiculturelles :
Los Angeles et Oakland à l’avant-garde des États-Unis ?

Raphael Sonenshein
Professeur university of Fullerton
Frédérick Douzet
Maître de conférences université Paris 8 (traduction)
Article complet
L’immigration latino-américaine est en voie de diffusion sur l’ensemble du territoire américain et s’implante particulièrement dans les grands centres urbains. A l’avant-garde des évolutions démographiques du reste du pays, la Californie a vu ses ghettos noirs se latiniser progressivement alors que des quartiers asiatiques et hispaniques extrêmement homogènes côtoient des zones de grande diversité.

Cette transition démographique et ses caractéristiques suscitent de nombreuses rivalités de pouvoir entre les minorités pour la représentation politique, le contrôle des ressources (emplois, écoles, logements, contrats...) ou le contrôle du territoire (économie, développement urbain, criminalité, gangs...). Elles conduisent à la recomposition d’alliances poitiques devenues plus flexibles, temporaires et fragiles. On assiste ainsi au déploiement d’une formidable énergie citoyenne et d’une bonne dose d’imagination de la part de certains leaders politiques pour réconcilier la nécessité de vivre ensemble pacifiquement tout en défendant les intérêts de chaque communauté, dans un contexte de susceptibilité et de rivalité exacerbées par les difficultés socio-économiques des populations et le manque de ressources.

Los Angeles fut la première grande ville à élire un maire Latino au XXème siècle, Antonio Villaraigosa, avec le soutien de la population noire alors qu’Oakland a élu d’extrême justesse un maire noir contre le candidat hispanique. Ces deux villes préfigurent des conflits de pouvoir que l’on risque de voir émerger dans des villes de plus en plus multiculturelles, aussi bien aux Etats-Unis que dans d’autres pays démocratiques.

Raphael Sonenshein, titulaire de la Chaire Tocqueville-Fulbright, professeur de sciences politiques à California State University Fullerton et expert pour la ville de Los Angeles.

Frédérick Douzet est maître de conférences à l’Institut Français de Géopolitique de l’Université Paris 8 et membre junior de l’Institut Universitaire de France.

haut de page

ffs