Vingt ans de géographie dans le secondaire   enregistrement sonore

Rencontre avec l'Inspection générale d'histoire et de géographie :

Laurent CARROUÉ, Michel HAGNERELLE, Bruno MELLINA, IGEN


Image déficitaire de la géographie qui persiste

Evolution : place de l'étude de cas ==> amélioration de la géographie, acquisition d'une légitimité et retour de la place centrale de la Géographie (cf place aujourd'hui du Développement Durable)


Laurent Carroué évoque la 'révolution' de la géographie scolaire, l'accélération notamment dans les méthodes, concepts et objectifs, proposant une réponse à une certaine demande sociale

Changement de statut avec l'Histoire ==> réforme possible du CAPES avec une parité Hist-Géo,


Rupture épistémologique (didactique, pédagogique, scientifique)

Avant, la géographie devait présenter des évidences, forme de naturalisation alors qu'aujourd'hui c'est une analyse systémique,

Recentrage sur étude et organisation des territoires par et pour les sociétés humaines

Question du Développement Durable, de l'aménagement des territoires et de la géopolitique


B. Mellina : Évolution de la géographie au lycée : évolution / révolution avec une nouvelle conception de la géographie

Recentrage sur son objet (territoires/espaces et les hommes)


Évolution : au départ de la géographie vidalienne rapport Homme / milieu

Aujourd'hui la géographie du secondaire présente un programme novateur avec une vision globale territoires / espaces avec une dynamique des territoires

Désormais, la géographie est une science humaine, appartient aux sciences sociales reprend des questions que se posent les sociétés actuelles

==> donc organisation d'espaces par les sociétés humaines (aménagement et DD)

Il y a des concepts et champs nouveaux de la géographie, de nouvelles orientation notamment la notion des centres d'impulsion ; aires de puissance ; mondialisation ; interface ; acteurs spatiaux, le tout à petite ou grande échelle pour un territoire dynamique.

La géographie a investi des champs nouveaux : la géographie culturelle par exemple


Géographie des territoires : étude à grande échelle avec exemple de l'échelle locale ou aménagement intercommunal.


Révolution des démarches avec l'introduction de cas : on introduit des problématisations, on ne peut pas tout traiter. Introduire des problématiques qui permettent de voir quelques situations.

Étude de cas qu'il faut conceptualiser avec un cas exemplaire que l'on retrouve dans de nombreux autres endroits.



Démarche inductive et problématisée avec des objectifs

==> former les citoyens

==> rendre intelligible un monde en mouvement

==> responsabilité des hommes devant leur espace


    M. Hagnerelle (programme CAP 2010)

Cohérence entre les programmes : on part de l'Homme et des questions de société. Place des territoires et importance de l'échelle locale.

Place convenable de la France car il faut des connaissances minimales sur le territoire français.

Il faut donner de la dynamique à l'étude des territoires

La Mondialisation est une entrée à privilégier


Géographie problématisée avec démarche inductive et étude de cas


Tournant des années 1980 au lycée.

2e rupture forte avec les nouveaux programmes (collège / LP)


Dans les nouveaux programmes de CAP (fait référence aux programmes de 2nde Bac Pro):


« Le gibier du géographe, c'est l'homme » Marc Bloch, 1931

damien.boulonnais@ac-reims.fr - FIG2009 - Vingt ans de géographie dans le secondaire – 2