«Pollution des côtes par les hydrocarbures : le risque accident, les conséquences et le traitement des pollutions».
Paul FATTAL
IGARUN – Nantes
Géolittomer – Nantes
LETG – UMR 6554 – CNRS
paul.fattal@univ-nantes.fr
mplet
La communication propose d’aborder le thème de la pollution des côtes par les hydrocarbures en trois temps :


  1. le premier temps, concerne l’analyse des risques accidents à l’échelle globale. Quelle est l’estimation des entrants d’hydrocarbures dans le milieu marin ? Quelles sont les causes techniques des accidents ? Ces risques sont-ils plus importants à proximité des zones d’extraction ou de celles de livraison ? Y a-t-il des facteurs qui augmentent ou minimisent le risque ? L’âge du navire, le facteur humain ainsi que ceux dus à l’évolution des flux à l’échelle internationale, sont-ils des paramètres amplificateurs des pollutions ? L’exposé montrera que les accidents maritimes provoquant des pollutions par les hydrocarbures sont en constante diminution depuis plusieurs décennies. Les facteurs amplificateurs et réducteurs du risque global seront abordés

  2. les conséquences ou les impacts directs des pollutions sont multiples et on peut les classer en deux catégories : environnementales et socio-économiques. Ainsi, la sensibilité environnementale dépend de nombreux paramètres comme par exemple la toxicité, la durée et la fréquence d’exposition, ainsi que de la capacité qu’ont les populations, peuplements et espèces à résister à une pollution. Nous verrons les principaux impacts et évoquerons non seulement la résilience des milieux mais aussi la capacité qu’ont les sociétés à résister à ce type d’évènement.

  3. lorsqu’on traite une pollution par les hydrocarbures, les opérations de nettoyage qui sont entreprises ont un niveau de réussite inégal. Menées à la hâte, elles peuvent entraîner des effets indirects qu’il faut évaluer. Ces effets sont aussi intimement liés à d’autres facteurs comme la gestion des crises. Les facteurs de la vulnérabilité des côtes aux pollutions par les hydrocarbures ne sont donc pas uniquement liés à la nature des hydrocarbures, à l’exposition des côtes… mais aussi à des facteurs comme la perception ou le niveau de préparation des sociétés à ce type d’évènement.



haut de page

ffs