Le tsunami du 26 décembre 2004 à Aceh, Indonésie :
apports des géographes dans la compréhension d’une catastrophe historique
Franck LAVIGNE (1) et Raphael PARIS (2)
(1) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Laboratoire de Géographie Physique UMR 8591 CNRS, Meudon, France
(2) GEOLAB UMR 6042 CNRS – UBP – MSH, Clermont-Ferrand, France.
Article complet
Cette conférence a pour but de reconstituer la plus grande catastrophe naturelle de ces dernières décennies à partir de l’exemple de la région d’Aceh en Indonésie. Il s’agira d’éclaircir les causes naturelles, mais aussi humaines de ce désastre, avant d’en présenter les principales conséquences environnementales. Cette conférence est fondée sur les résultats du programme de recherche du CNRS Tsunarisque, qui a débouché sur des actions de prévention auprès des populations à risque en Indonésie.

Plan de la conférence :

1) Les facteurs naturels de la catastrophe : un tsunami exceptionnel

2) Le poids des facteurs humains : la très grande vulnérabilité des côtes indonésiennes

3) Les conséquences environnementales du tsunami


haut de page

ffs